Les différents prêts accordés aux étudiants

Le coût des études supérieures ne cessent d’augmenter chaque année. Se lancer dans les études supérieures demande donc à l’étudiant une ressource financière conséquente en absence de bourse d’étude et de job, et surtout dans le cas où ses études se dérouleront à l’étranger. Les raisons de recourir à un prêt sont nombreuses. Il en va du simple achat d’un ordinateur, à la location d’une chambre. La location d’un studio meublé à un étudiant étranger par exemple, coûte parfois très cher et demande donc un grand investissement. Les États et les banques ayant pris conscience des difficultés des étudiants à mener à bien leurs études avec la mauvaise situation économique, mettent en place des prêts destinés aux étudiants nationaux et étrangers.

Le mode de fonctionnement du credit etudiant

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation qui permet le financement des études supérieures. Son obtention passe par l’inscription dans une université ou une école supérieure, et demande l’ouverture d’un compte dans la banque choisie. La plupart des banques demandent une garantie ou une caution soit parentale, soit d’une tierce personne qui se trouve dans le même pays que vous. Il est aussi possible d’avoir accès à un prêt étudiant sans avoir à fournir une caution ou une garantie lorsque l’État se prête garant auprès d’une banque pour accorder des prêts aux étudiants.

Le montant à emprunter

Les sommes prêtées en général varient en fonction des banques et sont pour une durée de deux à dix ans. Les taux d’intérêts pratiqués par les banques sont adaptés à la situation étudiante. Il faudrait donc faire une évaluation préalable de ses besoins pour connaître la somme exacte à prêter. Dès que le prêt est accordé, il sera versé sur le compte de l’étudiant qui pourra l’utiliser pour satisfaire ses besoins. Les étudiants bénéficient d’un temps de remboursement différé et ce n’est qu’à la fin de cette période que le remboursement deviendra effectif.