Le système bancaire face au crédit entre particuliers

Les particuliers peuvent se prêter de l’argent. La loi l’autorise. Cette forme de crédit est adoptée par les consommateurs. Ils expriment ainsi une solidarité. De plus en plus de consommateurs utilisent le système de financement particulier à particulier PAP. Les raisons invoquées sont multiples.

Le succès du crédit entre particuliers

credit entre particulierTous les projets sont éligibles dans le crédit à particulier ; achat mobilier ou immobilier, besoin d’argent, remboursement urgent, petit ou gros financement. Beaucoup de consommateurs dont des jeunes ingénieurs ont des projets mais ils estiment que les conditions imposées par les organismes de prêt classique ne correspondent pas à leur profil d’emprunteur. Les uns ont des revenus conséquents mais qualifiés d’instables par les banques. Les autres sont fichés à cause d’une incidence bancaire. Il existe des individus qui ont un besoin rapide de petit crédit à cause d’une situation d’urgence. Le développement sans conteste de l’Internet et des réseaux sociaux met en place une nouvelle solidarité au-delà des barrières géographiques et socio-économiques.

Une pratique autorisée par la loi

La loi autorise le crédit entre particulier. Deux personnes appelées deux particuliers peuvent entrer en contact. Ils concluent entre eux un contrat de prêt dont les règles sont fixées par le Trésor Public. Les formalités administratives sont presque inexistantes. Le prêteur n’exige pas une référence bancaire. Les termes du contrat sont suffisants. Les taux d’intérêt ne sont pas encadrés. Tout dépend des deux parties. Le taux peut être inexistant. Il est toujours moins cher que celui pratiqué par les banques. Le contrat sera officialisé légalement. Tout emprunt supérieur à 750 euros doit être déclaré auprès d’un notaire avec un acte officiel de reconnaissance de dette.

Le mécanisme de ce crédit

Le mécanisme se présente sous deux formes ; un gré à gré ou une plateforme de prêteurs. Dans la première forme, le prêteur est un particulier et l’emprunteur un particulier également. Ils peuvent négocier en ligne et ensuite se rencontrer pour établir un contrat si accord. Dans la seconde forme, un particulier ou une personne ou une entreprise fait appel à une plateforme de prêteurs qui est en ligne. L’emprunteur doit présenter au prêteur les justificatifs requis.

Des sites pour le crédit entre particuliers

Des sites spécialisés en ligne se sont lancés dans le prêt à particulier. Le montant du prêt peut de 250 euros à 350 000 euros. Dans le crédit entre particulier, appelé aussi crowdfunding, les investisseurs financent un projet d’entreprise promu par le demandeur. Ces sites sont des entremetteurs en charge de mettre en contact les deux parties et de gérer ensuite le déblocage et le remboursement. Cependant, ils perçoivent des commissions en retour.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>