Le remboursement anticipé d’un crédit

Que le contrat de votre crédit à la consommation comporte ou non une clause vous autorisant à rembourser votre crédit par anticipation, toute personne ayant souscrit un crédit peut le rembourser totalement ou partiellement avant la fin prévue du contrat, en toute légalité.

Comment procéder pour faire un remboursement anticipé ?

Contactez votre organisme de crédit et faites lui part de votre volonté de rembourser par anticipation votre crédit en demandant quel est le montant total à rembourser.

Les modifications du contrat initial doivent être reprises dans un avenant, et vous disposez de dix jours pour vous rétracter.

Le remboursement anticipé de votre crédit sera d’autant plus avantageux si :

– le taux d’intérêt de votre crédit est élevé
– la durée de votre crédit est longue
– le taux d’inflation est inférieur au taux d’intérêt de votre crédit

Demande de remboursement anticipé d’un crédit

Le remboursement anticipé vous permet de rembourser tout ou partie de votre crédit avant la fin de remboursement prévue lors de la souscription au crédit à la consommation.

Pourquoi ?

Effectuer un remboursement anticipé peut vous permettre de raccourcir la durée de votre crédit et d’en diminuer le montant total. En effet, un remboursement anticipé peut être très avantageux financièrement surtout si vous avez un prêt dont la durée et les taux sont relativement élevés.

Quand ?

Vous pouvez effectuer un remboursement anticipé de votre crédit à tout moment.

Comment ? Afin d’effectuer un remboursement anticipé, vous devez tout d’abord contacter votre organisme de crédit afin de le prévenir de votre intention. Pour effectuer une demande de remboursement anticipé, vous devez donc tout d’abord envoyer une demande à votre organisme de crédit, en recommandé avec accusé de réception.

Bon à savoir : Attention, si vous effectuez un remboursement partiel, sachez que votre organisme de crédit est tout à fait en droit de le refuser s’il n’est pas assez conséquent : un remboursement partiel doit être d’au moins trois fois la somme de votre prochaine échéance.