4 critères pour choisir entre emprunt et autofinancement

Pour assurer son développement, une entreprise doit pouvoir investir dans sa croissance. Après l’identification des actions à réaliser, la question du financement se pose généralement. Les responsables hésitent entre le recours à l’emprunt et l’utilisation de fonds propres. Le choix se révèle souvent délicat. Découvrez dans cet article quelques critères essentiels susceptibles de vous guider pour des décisions rationnelles et efficientes.

main homme gens jambe doigt argent marché Entreprise bras fermer Contrat euro dette Commerce vente costume poignée de main traiter pouce la finance interaction banquier accord billet de banque Payer achat Billets de banque homme d'affaire Monnaie européenne sens emprunter cinquante Commerçant serrer des mains transaction emprunt pot-de-vin 50 euros Mains, Hommes affaires Placement d'argent Attachement commercial rembourser Wad de trésorerie Opération financière Accessoires de mode

La nature de l’investissement

Une entreprise finance plusieurs types d’activités dans le cadre de sa croissance. Ces dernières se distinguent par leur nature. Ainsi, la structure peut décider d’acheter un équipement ou d’expérimenter une nouvelle forme de gestion qui nécessite une technologie de pointe à mettre à la disposition du personnel.

Sans prendre en compte des montants à dépenser, ces deux activités diffèrent fondamentalement. Le premier investissement relatif à l’acquisition de matériel peut se justifier auprès de votre banquier. Il représente une opération non risquée dont vous avez préalablement étudié la rentabilité. Dans ce cas, l’emprunt constitue la meilleure solution. Vous pourrez aisément convaincre votre banquier de vous accompagner dans la mise en œuvre de ce projet.

Par contre, l’acquisition de logiciel pour un management performant représente une activité aléatoire qui comporte une part de risque difficilement quantifiable. Vous aurez du mal à persuader votre prêteur de l’urgence de cette activité. Pour réaliser un tel projet, privilégiez le financement par des fonds propres. Cela suppose que vous en disposez suffisamment afin de ne pas mettre en difficulté le fonctionnement normal de votre entreprise.

La durée de l’investissement

L’arbitrage entre autofinancement et emprunt se fonde également sur la durée estimée de l’investissement à réaliser. Privilégiez un emprunt pour l’acquisition d’un immeuble, d’un local ou d’un entrepôt. Ce bien restera en place pendant plusieurs années, et vous aurez le temps de l’amortir. Mais, utilisez plutôt des fonds propres pour l’achat d’un matériel que vous avez tendance à renouveler régulièrement. Cet investissement entre dans le cadre des dépenses courantes de fonctionnement. Un emprunt serait risqué.

Les besoins en fonds de roulement

Pour choisir votre mode de financement, vous devez également considérer l’impact de l’opération sur les besoins d’exploitation. Sans fonds de roulement conséquent, votre société ne pourra pas fonctionner normalement. Prenez donc le temps d’analyser l’impact de l’investissement sur les fonds d’exploitation. Vous devez pouvoir disposer de stocks, payer les fournisseurs, régler les salaires, etc. Si le recours au fonds propre vous empêche de répondre à ces obligations, pensez alors à un emprunt ou reportez la mise en oeœuvre du projet.

La rentabilité de l’investissement

Pour chaque projet, prévoyez une fiche d’investissement qui réalise le point détaillé des sommes à dépenser et des ressources à encaisser. Ces estimations permettent de déterminer l’impact financier d’une telle opération. Si vous sollicitez un emprunt, vous devez considérer les charges inhérentes comme les frais de dossier, l’assurance, les intérêts financiers, les commissions, etc. Ces éléments interviennent pour le calcul du résultat prévisionnel de chaque type de financement. Ensuite, vous procédez à une comparaison pour effectuer votre choix. Pour prendre des décisions efficaces et efficientes, vous pouvez consulter le guide du crédit et patrimonial. Vous avez la possibilité de solliciter des conseils spécifiques liés à la situation réelle de votre entreprise.

No comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>